Interclub Messieurs DIV 3 : Bastogne vs Grâce 3

En ce lendemain du super tournoi de Grâce, notre équipe Grâce3 se rendait à Bastogne pour notre 6ème interclub Division 3.
Pour placer le contexte, Bastogne est premier de la poule avec 4 victoires pour une défaite.
Sur papier, ça s'annonce dur, mais c'est sans compter sur notre rage de vaincre et la confiance de notre dernier succès! (sans compter leur récente défaite face à Eynatten)
Et on compte aussi sur la fatigue du tournoi pour qu'ils nous abandonnent leurs matchs...
 
En voiture pour 86km, L'équipe complète Vinc-Dam-Oli-Vinc mais avec un passager-espion en sus, Cécile la Bastognarde nous accompagne et, non gênée, ne cesse de vanter les mérites de son club de Bastogne (Vincent, ne te laisse pas aller à ses doux mots, reste bien avec nous!)
 
Nous sommes arrivés, VincB se relââââche, on visite les lieux, il fait froid, mais on va les manger!
Leur équipe : Arnaud D. (B1), Thibaut V. (B1), Arnaud C. (B1), Vincent L. (B1)  et Robin H.(B2/B1 une année sur 2)
 
On attaque les doubles : Vinc's affrontent la paire Arnaud C./Robin H. et remportent le premier set 20-22. Ils continuent et remportent même leur match. Premier point pour Grâce, tout est possible !
Ensuite, trêve de suspens, car il n'y en a pas eu!
On finit la rencontre sur un 7-1 ! Victoire de Bastogne !
 
Meilleurs que nous, on ne faisait pas le poids. Globalement, on n'a pas grand chose à se reprocher, ils étaient plus forts.
En simple, VincB tente d'endormir Aranud D. mais se fait quand même mitraillé.
Dam, malgré le coaching fort présent de VincN (Attaque! Mais attaque! Attaque quoi!), ne peut que renvoyer face à Thibaut. (à cause des volants trop lents et des lumières que visait son adversaires pour l'aveugler)
Oli s'amuse, s'accroche, mais n'est pas de taille contre Arnaud C.
VincN se frustre de ne pas jouer comme il le voudrait. Dépassé par Robin H.?
De beaux échanges, mais le score est sans appel. 
 
Après son match, Oli ayant encore soif de jeu, défie Thibaut pour un set.
Les spectateurs prennent les paris : quitte ou double !
Oli est chaud et joue bien, Thibaut ne prend pas le temps de se chauffer, et ça se termine à 21-19 pour Oli. Ca fait plaisir, mais bon, ça ne compte pas!
 
Allez, à la douche.
 
Puis, place au sponsor local : la Corne Triple. Franchement pas mal, bien appréciée de tous. Tellement, que la deuxième suivra, accompagnée d'un rire guttural de notre captain, du doigté de VincB, de l'élitisme de certains clubs, d'une la future demande de mariage et de vieux tournois dont Oli est le seul à se souvenir. (Et aussi les "vraies" raisons de leur défaite inexpliquée à Eynatten...)
 
Et c'est parti pour une 3ème Corne... non... si... non... si... Les Vinc's sont chauds ! Mais on n'a plus d'argent, et surtout, le barman nettoie son bar méticuleusement. C'est l'heure du retour. Ce qui nous ramènera à Liège à 2h tout de même.
 
On dit au revoir avant de procéder au petit rituel du parking, on rigole en voyant l'équipe de Vierset se soulager sur sa voiture puis de partir coffre grand ouvert sans rien remarquer (D'ailleurs, pourriez-vous rassurer Cécile sur votre retour sain et sauf, votre état pour conduire l'inquiétait. Merci)
Un trajet de retour bercé par une histoire de dealer et trafiquant d'armes fraîchement dépucelé, d'éducateurs et encore bien d'autres choses.
Ceci clôture une bonne soirée et déjà un lendemain bien fatigué!
 
La suite à domicile contre Bertrix pour la Saint-Nicolas !
 
PS : Au fil des rencontres, on apprend finalement que nos articles débiles sont assez suivis. N'hésitez pas à laisser une petite trace de votre passage dans les commentaires, ça nous motivera ;-)