Résultats Interclubs 'National 2' : 2ième journée à Anderlecht

Interclub National 2 : “Ca va … Ca va...”

1, 2, 3 c’est parti pour le résumé de cette journée… Ou devrais-je dire : « Yi, Er, San c’est parti… » (pour la traduction, merci de vous rendre sur le lien de cette vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=fF5X9zl7Y6Q . Une interrogation lors du prochain IC sera effectuée afin de suivre votre progression dans cette belle langue chinoise).

122

Il faut bien le dire, cette journée a commencé à du 110km/heure… (au sens propre bien entendu) Je tenais d’ailleurs à remercier Dam et Ben qui m’ont tout simplement abandonné dans ce périple routier d’une heure pour rejoindre cette salle bruxelloise remplie de spectateurs déchaînés... ou pas ! Merci également à notre seule et unique supportrice du jour, qui n’est autre que la mangeuse numéro 1 belge de NicNac, Maureen G. ! Encore un excellent anniversaire à toi et n’oublies pas d’accrocher ce splendide cadeau sur ton sac de badminton.

Question au public (hors sujet par rapport à l’article mais on s’en fou)  : Pourquoi Dam a-t-il le doigt en bouche en regardant Maureen (voir photo)?

Photo 4

Pour cette matinée badmintonesque, voici les résultats : on va commencer par quelque chose de simple … Avec l’équipe 2 qui s’est bien fait dégommée la gueule ! Pif… Paf… Poum ! Et 8-0 pour l’équipe de Dijlevallei. Nous avons cependant eu un sursaut d’orgueil avec Benja contre l’immense tour de 3 mètres de haut Tom Dejongh : 21-19 pour le flandrien au 3ième set. Malheureusement, à 19-20, le smash dévastateur de Benjamine a préféré aller piquer de son propre côté… Dommage, l’idée du jump smash à 2 mètres de haut était une bonne idée, mais ta note concernant l’exécution sera soldée par un zéro pointé  … Nous retiendrons aussi que Steph Flossytte est une stressé de la vie quand elle joue contre une paire de gaucher/droitier  .. Je n’ose imaginer sa tête si cela avait été 2 gauchers ou même pire, un gaucher unijambiste et un droitier avec un seul œil…  (is a joke naturaly ! Ma petite Stephouille)

Que retenir de l’équipe 1 quant à elle ? Une matinée rythmée par la sur-motivation de Madame MARINE LAVIGNE (l’étoile montante du simple dame A) qui a tout simplement effectué un 100% dans ses matchs. Bien joué ! Mais aussi un problème de grip (sans oublier son éternel problème psychologique) pour le vétéran de l’équipe. Sans oublier, un pied de nouveau boiteux pour notre Damien national, qui n’a décidément pas de chance niveau blessure. (Il faut bien l’avouer) Il remporte tout de même son mixte avec Marine. Tyf’ quant à elle remporte également un point en double dame, de nouveau avec cette Marine (mais putain c’est qui cette Marine Lavigne ? elle est baleize tcheu’ !

La prochaine fois Marine, ne te bas pas pour rien, car ton équipe s’en fiche complètement…  la preuve… Score finale : 3-5 pour nos amis de woobad et leur capitaine Oliver deux new ports.

La grosse déception du jour viendra sans hésiter du temps de midi ! On m’avait vendu du rêve en me faisant miroiter que le club de Grâce allait toujours manger une grosse crasse sur le temps de midi. Il n’en est rien! Mensonge! Baliverne! Calomnie! Sournoiserie! C’est donc avec seulement 3 acolytes que nous nous sommes rendu au Mc Do pour y manger un repas gastronomique digne des plus grands sportifs ! (manquait quand même une pintjes bien méritée…)

Une fois le ventre bien rempli, du moins pour certains, c’est la 2ième rencontre qui attendait chacun et chacune d’entre nous …

Et pour changer, je propose de commencer par l’équipe de Grâce 2. Pif … Paf… Poum ! Et 7-1 dans nos tiesses de petits liégeois… Une victoire des 2 beauf’s en double contre Van Boven et Raepsaet (pas Pierre le chanteur hein … Matthias le joueur de bad). Et un pas mauvais du tout 3 sets de la Jenne’s Family en mixte. Ils auraient pu gagner, mais Sarah était dans un jour ou elle avait décidé de tester sa défense face à celui qui envoi des ogives : Thys Demeyere. Pour le deuxième mixte, Aly et Lau étaient un peu à l’ouest après avoir fait une remontée pourtant presque parfaite dans le 1er set : 18-21… (j’en profites pour signaler que Aly joue avec un cordage tendu à 12,5 Kg… Quelle malade  Ahah). Il faut bien l’avouer on était tombé sur du lourd ! Sachez mes chers partenaires que je vous love tout de même à crever  ! On fera mieux la prochaine fois…

PS : Nico Coucoutte, sache que cette dernière phrase sentimentale reprenant mes langoureux sentiments envers notre équipe ne t’es pas destinée... Car tu as préféré passer ta journée à faire diverses positions sexuelles avec ta future femme à la place de venir faire du volant avec nous. Le pire, c’est qu’initialement tu nous avais fait croire à une luxation de la couille droite… et à un déchirement de la prostate… Pitoyables comme excuses 

Concernant Grâce One, ils ont performés contre l’équipe de Dilbeek! Ca c’est sûr. 6-2 avec quelques matchs de grosse intensité : le simple de Marine (encore elle), victoire 21-15 au 3ième contre Ellen Clement. Celui de Nils, victoire 21-14 au 3ième contre le petit prodige Carraggi (14 ans) et celui de Bruno, qui perd de justesse encore au 3ième : 18-21 contre Lander Pint (mais c’est qui lui ?). Avant les mixtes c’est 4-2 pour Grâce, qui va enchainer facilement et calmement en faisant parler leur expérience dans ce domaine… Toujours avec un Dam, on ne peut plus boiteux, qui d’ailleurs avant son match me dit : « je crois que j’ai le pied un peu jaune.. Mais quel malade !). Dam a tout de même eu raison de jouer le mixte, car on n’allait quand même pas faire jouer Nils Gosset… (il préfère garder sa ligne du ranking totalement vide sur compet.be ahah).

Ensuite une petite douche, quelques « touche-touche zizi » entre Bruno et Nils et un ramassage de savon bien tenter par Benjamin sur un flamand de 14 ans.

Photo 3

Nous sommes ensuite repartis à 110 km/heure (comme à l’allée) vers Lietcheee afin d’y dévorer un resto asiatique où nous avons eu la chance d’attendre 1h pour recevoir un apéro… Pfff, crefff’ de soif moi ici ! Notons que c’était la 1er fois que Tyf’ mangeait du chinois…

On a pu faire la très courte connaissance de Tony (voir photo) (il a surement cru qu’il était dans un resto italien, ou alors c’était sûrement un cousin éloigné de Nico Coucoutte qui nous avait rejoint entre temps …). Nous avons également trouvé les totems des équipes avec les slogans suivants : « Grace 2 : Peace, Love and Flex » « Grâce 1 : Dans ton cul » (certainement encore une histoire de gay entre Nils et BruBru (nom de scène)).

Photo 2

Suite à cette soirée, chacun est retourné dans sa chaumière et on se donne RDV lors du prochain IC en novembre  !

Des bisous… des bisous…

Lolodef The Official IC National Grâce team 1&2 reporter